Linguistique amazighe

LACNAD/Inalco : Qu’est-ce qu’être berbère au Moyen Age ? (avant le 31/01/2012.

Appel à communication


Le LACNAD projette d’organiser deux journées d’étude les 16 et 17 avril 2012 à Paris pour faire un état des lieux de la recherche historique sur le thème suivant : Qu’est-ce qu’être berbère au Moyen Age ?

Il y a à peine une décennie que la langue berbère (al-amâzîɣiyya pour les Marocains, Tamazight pour les Algériens) est tolérée en Algérie et au Maroc. Si cette tolérance minimaliste et fragile est réelle, elle n’en demeure pas moins unique dans l’histoire des Berbères.

Pourtant les dénominations ‘berbère’ (barbar), ‘chleuh’ (ccluḥ), ‘kabyles’ (qbayl) sont courantes. Elles le sont aussi dans l’historiographie arabe depuis la conquête arabe avec d’autres ethniques comme Masmouda (Imeṣmudn), Sanhaja (Iznagn), Zenata (Iznatn), etc.

On sait que des confusions sont commises à propos de ces dénominations. Les habitants de Fès nomment ‘chleuhs’ tous les Berbères qui les entourent, c’est-à-dire les Rifains et les Imazighn du Moyen Atlas. Le lecteur de l’historiographie arabe peut détecter des confusions semblables. De plus, ces termes peuvent avoir plusieurs sens selon le contexte géographique. C’est ainsi que ‘celḥa’ serait le synonyme de ‘barbariyya’ et signifierait ‘langue berbère’ pour les arabophones ; elle signifie la variété berbère parlée entre Demnate-Essaouira jusqu’aux confins sahariens du sud-ouest du Maroc, mais aussi ‘poésie’ à Jerba en Tunisie.

Il nous semble que le Moyen Age fut un moment crucial pour fixer le vocabulaire concernant les Berbères. C’est pourquoi le LACNAD souhaite des interventions d’historiens sur les thèmes suivants :
1.    Qu’est-ce qu’être berbère lors de la conquête arabe ?
2.    Etre Berbère en Andalousie : pouvoir, société et territoire.
3.    Les Berbères dans les deux empires dits ‘berbères’ : les Almoravides et les Almohades
4.    Sainteté, chérifisme et identité berbère.

Les propositions (voir bulletin ci-dessous) sont à envoyer avant le 31 janvier 2012 à l’adresse suivante :

Abdellah.bounfour@orange.fr
 

Proposition de communication



Nom : …………………………………………. Prénom : ………………………………………….

Institution universitaire ou de recherche : ……………………………………………………………

Statut dans cette institution : …………………………………………………………………………

Publications (3 dernières) sur le sujet ou l’un des thèmes :

1.    ………………………………………………………………………………………………..

2.    ………………………………………………………………………………………………….

3.    ………………………………………………………………………………………………….

Résumé de la communication :

…………………………………………………………………………………………………………..

……………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………

Références  (3 titres) :

1.    ………………………………………………………………………………………………

2.    ……………………………………………………………………………………………….

3.    …………………………………………………………………………………………………..


Date et signature



20/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres